Article| Image
English
中文
|
English
|
Español
|
Français
|
Deutsch
Directory Of Year 2007, Issue 12
The current issue
Current Location:Français » 200712 » TOIT DU MONDE
Bookmark and ShareCopy Reference Bookmark and Share Add To Favorite

TOIT DU MONDE

Year:2007 Issue:12

Column: Rubriques

Author:

Release Date:2007-12-01

Page: 34,35

Full Text:  

Actualités

Le palais du Potala s'est refait une beauté

Le projet de restauration des fresques du palais du Potala, à Lhasa, est maintenant terminé. Avec sa salle, sa galerie tournante et ses fresques de la salle d'entrée, le Potala est l'un des plus éminents représentants de l'architecture bouddhique du Tibet. Sa superficie totale est de 2 500 m2. Ces fresques reflètent le développement de l'art pictural des différentes périodes historiques et ont une valeur historique, scientifique et culturelle inestimable. Au fil des ans, les fresques s'étaient détériorées à cause du climat et des mauvaises conditions de conservation. La Chine a investi 5,7 millions de yuans depuis 2002 pour ce projet de restauration.
(CRI)

Mise en service d'une nouvelle centrale hydroélectrique au Tibet

On a mis en service une centrale hydroélectrique équipée du générateur le plus puissant du Tibet.

Située à quelque 100 km au nord-est de Lhasa, la centrale hydroélectrique de Zhikong a été équipée de quatre turboalternateurs, dont chacun a une puissance de 25 000 kW, a dit M. Wang Qinghua, directeur du Bureau régional de l'électricité du Tibet. La centrale peut produire 407 millions de kWh d'électricité par année, principalement pour les régions clés du Tibet, notamment Lhasa et les départements de Shannan, Xigazê et Nagqu. Elle permet ainsi d'éviter les pénuries d'électricité dans ces régions. En dehors de la production d'électricité, la centrale peut aussi jouer un rôle dans le contrôle des crues et l'irrigation. La construction de cette centrale hydroélectrique sur la rivière Lhasa avait commencé en octobre 2002, grâce à un investissement de 1,34 milliard de yuans. Son réservoir contient 224 millions de m3 d'eau et le barrage a plus de 50 m de haut.
(Xinhua)

Découverte du plus grand groupe de glaciers sur le plateau tibétain

Grâce à la télédétection par satellite, on vient de découvrir le plus grand groupe de glaciers du plateau tibétain. Ce groupe de 42 glaciers a été découvert dans le district de Bomê, à une altitude moyenne de 4 200 m au-dessus du niveau de la mer. Selon les autorités de la région, ce serait le plus gros groupe de glaciers sur le plateau tibétain. Dans l'ensemble du plateau Qinghai-Tibet, on évalue à 50 000 km2 la superficie couverte par les glaciers, et ceux-ci se situent principalement dans les chaînes des monts Kunlun et de l'Himalaya.

Culture

Un nouvel éclairage?

Selon certains tibétologues, bon nombre d'auteurs auraient donné, à tort, le sens de « océan de sagesse » au mot dalaï-lama. Le titre de dalaï-lama, attribué historiquement par le Mongol Altan Khan, signifierait le merveilleux Vajradhara, bel océan splendide des Mérites. À l'origine, il serait donc une traduction des mots tibétains Sonam Gyatso - le nom du troisième dalaï-lama - alors que sonam signifie mérite et gyatso, océan (en mongol, océan se dit dalai).

D'autres sources avancent que, depuis le deuxième dalaï-lama, le véritable nom de chacun d'eux comporte le mot Gyatso, signifiant océan, en tibétain. Le premier nom change, mais le deuxième (Gyatso) est devenu comme une partie du nom du dalaï-lama. Dans ce contexte, ce mot ne serait qu'une traduction et n'aurait pas été conféré par les Mongols...

Culture et arts

Le calendrier tibétain

Le calendrier tibétain est entré officiellement en vigueur en 1027, mais c'est avec le roi Nyatri Tsenpo qu'apparaît le premier calendrier tibétain en 127 av. J.-C. À cette époque, il était basé sur un système de mois lunaires fixés selon les phases de la lune : pleine lune, nouvelle lune, etc. C'était le calendrier de la religion bon. Puis, à ces phases de la lune, on a ajouté la position des étoiles comme point majeur de référence. Cet ancien calendrier résumait les riches connaissances des Tibétains en agriculture et en astronomie. L'apogée du développement du calendrier tibétain se situe au XIIIe siècle, sous Phagpa (1235-1280).

L'année tibétaine s'appelle Lokhor et le premier jour de l'année s'appelle Losar. Les mois tibétains ne portent pas de nom, mais sont indiqués par des chiffres. Les sept jours de la semaine sont représentés par le Soleil, la Lune et les cinq planètes visibles. Chaque année est associée à un animal : cheval, mouton, singe, oiseau, chien, cochon, rat, bœuf, tigre, lièvre, dragon et serpent. Les noms d'animaux sont ensuite combinés avec les cinq éléments : bois, feu, terre, fer et eau. Dans ce système, chaque élément est lié deux fois au même animal. Pour différencier les deux années de même nom, on qualifie donc la première de mâle et la deuxième de femelle. Ce cycle est appelé Ragjung. Les heures doubles du jour et de la nuit sont désignées par les mêmes douze animaux. Ainsi, on a : point du jour, lièvre; lever du jour, dragon; matinée, serpent; midi, cheval; après-midi, mouton; soirée, singe; coucher du soleil, oiseau; crépuscule, chien; début de la nuit, cochon; minuit, rat; fin de la nuit, bœuf; et aube, tigre. Certaines dates sont considérées comme propices : les 8, 10, 15 et 25 de chaque mois.


Le col Tanggula

Le col Tanggula

Tourisme

Le col Tanggula, la voie la plus élevée du monde

Les monts Tanggula constituent la ligne de partage des eaux des fleuves Yangtsé et Nujiang, ainsi que la ligne de démarcation entre la province du Qinghai et le Tibet. Situé à 5 231 m au-dessus du niveau de la mer, le col Tanggula est le site du plus haut point du chemin de fer Qinghai-Tibet et aussi le site routier qui, parmi toutes les routes du monde, est à l'altitude la plus élevée. En fait, le point le plus haut du chemin de fer est à 5 072 m, 159 m de moins que le point le plus haut de cette route qui passe à 5 231 m. En mongol, Tanggula signifie « même un aigle ne peut voler par-dessus ». En tibétain, c'est : montagne sur le plateau. Ce col est l'un des lieux sacrés du peuple tibétain. Des pics enneigés se dressent des deux côtés.

GO TO TOP
5 chegongzhuang Xilu, P.O.Box 399-T, Beijing, China, 100048
Tel: +86 10 68413030
Fax: +86 10 68412023
Email: cmjservice@mail.cibtc.com.cn
3.843